lundi 2 juillet 2012

Jane Eyre, de Charlotte Brontë

Quatrième de couverture:
Jane Eyre, une orpheline d'une dizaine d'années, est recueillie par une tante acariâtre qui la transforme vite en cendrillon. Traitée comme une domestique, en butte aux brimades et aux humiliations, Jane se rebelle et est envoyée dans une pension où elle finira par devenir professeur, avant d'entrer comme préceptrice au manoir de Thornfield, sous les ordres de l'inquiétant et fascinant M. Rochester. Mais le manoir et son maître recèlent un terrible secret...

Coups de théâtre, rebondissements inattendus, hurlements de rire terrifiants dans un manoir hanté par une présence menaçante et cachée, incendies criminels, histoire d'amour maudit, fuites éperdues dans la lande ont assuré à Jane Eyre un succès immédiat et durable.

Publié en 1847 sous le pseudonyme de Currer Bell, le roman trouve son inspiration dans de nombreux épisodes de la jeunesse tourmentée de son auteur. Virginia Woolf dira de Charlotte Brontë : «Elle écrira dans la rage quand elle devrait écrire dans le calme. Elle écrira sottement quand elle devrait écrire sagement. Elle parlera d'elle-même quand elle devrait parler de ses personnages. Elle est en guerre avec son sort.»



Mon avis:
Je vous le dis sans réserve: j'ai a-do-ré ! 
C'était la première fois que je lisais une des fameuses soeurs Brontë, et je ne suis pas déçue le moins du monde !
C'est simple, dès que j'ouvrais ce livre (et que je me mettais à le lire, bien sûr...) j'étais captivée: tout de suite happée par l'histoire, l'écriture est tellement entraînante, et l'histoire captivante que ça va tout seul, pas besoin de faire d'efforts. Évidemment, comme toujours il y a quelques moments de lenteur, et même d'ennui, mais ils sont éclipsés par le reste. (Au pire, on peut les passer...)
En fait, les rebondissements sont tels qu'on ne s'ennuie pas, qu'on attend la suite impatiemment, surtout vers la fin. Plus important, encore: je me mettais complètement dans la peau de Jane, ses joies étaient les miennes, ses malheurs étaient les miens...  Même si j'avais parfois du mal à comprendre ses décisions ! 
Parfois je devinais ce qui allait se passer, et souvent j'étais prise au dépourvu.
Ce que j'ai préféré, c'est que Charlotte a su nous donner une fin qui change du Happy-End, et ça fait du bien un peu d'amertume !




Ma note: 20/20 (Mon premier Coup de Coeur !)




Ce livre faisait partie du Baby Challenge Classique 2012, il ne m'en reste plus que 14 à lire !

4 commentaires:

  1. Je connais l'histoire, mais d'après le film, avec Charlotte Gainsbourg. Mais je suis curieuse de voir comment le livre est écrit maintenant :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne saurais trop te le conseiller !

      Supprimer
  2. J'avais beaucoup aimé également. Un côté thriller de l'époque. ^^ Mais ma préférence reste pour le roman de sa sœur "Les Hauts de Hurlevent" qui est tout simplement un chef d'oeuvre. Je ne peux que te le conseiller même s'il est beaucoup plus noir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais certainement le lire bientôt, mais le résumé est beaucoup moins attrayant, je trouve...

      Supprimer